Sans titre

Cheikh Abdal Qadir Al Jilani (q) a dit au cours d’un prêche : « Sachez que je ne suis pas du nombre de vos sermonneurs habituels, qui parlent de leur propre initiative. Je ne parle que lorsque je suis inspiré et que me le commande la révélation divine. Mes paroles s’adressent aux êtres du monde invisible ». Ensuite, il leva les yeux au ciel, ceux qui ont suivi son regard, ont aperçu une troupe de cavaliers dans un halo de lumière. Beaucoup sont tombés en transe; l’un d’entre, à son réveil, sera interpellé par le Cheikh en ces termes : « O Aboulhayr ! les recommandations de ton père, plusieurs fois renouvelées, ne te suffiraient –elles pas ? ». Aboulhayr perdit à nouveau connaissance car son père, sans témoin, lui avait dit, sur son lit de mort, de prendre Cheikh Abdal Qadir Al Jilani comme guide.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×